Pour calculer la puissance nécessaire en fonction de la pièce chauffée, vous pouvez utiliser la méthode suivante :

  • Pour 1 m2 à chauffer sur une hauteur de 2.50m, il faut une puissance de 100 Watts. Exemple : un chauffage d’une puissance de 2000 Watts va chauffer une surface de 20 m2.
  • Pour 1 m3 à chauffer, il faut une puissance de 40 Watts.

ATTENTION: Ces données sont citées à titre indicatif et sont approximatives car la puissance nécessaire dépend de nombreux facteurs comme la location géographique et la qualité de l’isolation.

CHAUFFAGE ELECTRIQUE

 j

Principe de fonctionnement : il est composé d’une plaque chauffée par une résistance. Celle-ci diffuse la chaleur aux murs et aux objets environnants sous forme de rayonnement. Le radiateur rayonnant ne chauffe pas seulement l’air de la pièce mais directement les personnes et les éléments situés dans la pièce.

Avantages :

  • Montée rapide en température
  • Chaleur homogène
  • Prix

Inconvénients :

  • Assèche un peu l’air
  • Salissant
  • Pas d’inertie lorsque l’appareil se coupe

Dans quelle(s) pièce(s)? : idéal dans les pièces courantes : la chambre d’adultes, le bureau, la cuisine, la salle de bain et les combles aménagés.

j2

Principe de fonctionnement : il est composé d’un fluide (huile minérale ou végétale) chauffé par une résistance électrique. Ce fluide fonctionne par convection. Il circule en circuit fermé dans tout le corps du radiateur ce qui lui permet d’absorber et de restituer rapidement la chaleur produite.

Avantages :

  • Confort, montée rapide en température
  • Appareil léger (facilite de montage)
  • Chaleur saine, ne dessèche pas l’air
  • Large choix esthétique
  • Aucun entretien

Inconvénients :

  • Pouvoir d’accumulation de chaleur inférieur aux radiateurs à inertie sèche.
  • Tendance à chauffer à l’arrière des châssis (déperdition de chaleur).
  • Moins économique que les radiateurs à inertie sèche.

Dans quelle(s) pièce(s)? : idéal dans les pièces à vivre comme le séjour ou la chambre des enfants.

j3

Principe de fonctionnement : il est composé d’une pierre chauffée par une résistance. La pierre recueille et accumule la chaleur produite par les résistances électriques intégrées dans le matériau et la restitue lentement. Le pouvoir d’inertie thermique dépend du matériau choisi (céramique, fonte…) et du volume du cœur de chauffe.

Avantages :

  • Consomme moins d’énergie et continue à diffuser de la chaleur une fois éteint
  • Diffuse une chaleur confortable car l’inertie sèche s’adapte doucement à la température souhaitée
  • Ne nécessite aucune maintenance

Inconvénients :

  • Prix
  • Poids de certains modèles avec cœur de chauffe en fonte

Dans quelle(s) pièce(s)?: idéal dans les pièces à vivre comme le séjour ou la chambre des enfants.

CHAUFFAGE D’APPOINT

g

Principe de fonctionnement : l’air est aspiré par une hélice placée au centre de l’appareil ; il est chauffé par une résistance avant de ressortir par l’avant.

Avantages :

  • Facilement transportable
  • Peut réchauffer une pièce de petit volume rapidement
  • Peu encombrant

Inconvénients :

  • Bruyant

g2

Principe de fonctionnement : l’air frais entre par le bas de l’appareil et ressort par le haut après avoir été réchauffé par les résistances électriques situées à l’intérieur.

Avantages :

  • Silencieux
  • Réchauffe rapidement un petit volume (suivant la puissance)
  • Léger

Inconvénients :

  • Encombrant
  • Temps de chauffage plus long qu’un soufflant
  • Energivore
  • Assèche l’air de la pièce

g3

Principe de fonctionnement : une résistance chauffe le fluide caloporteur qui emmagasine la chaleur et la restitue progressivement.

Avantages :

  • Rendement thermique optimal
  • Chauffage homogène
  • Dessèche peu l’air de la pièce
  • Inertie

Inconvénients :

  • Encombrant
  • Lourd

g4

Principe de fonctionnement : le radiateur infrarouge (ou halogène) permet de produire de la chaleur grâce aux rayons infrarouges

Avantages :

  • Simple d’utilisation
  • Réchauffe rapidement
  • Plus confortable

Inconvénients :

  • Energivore
  • Nettoyage difficile

THERMOSTAT & PROGRAMMATION

b

  • Plus de confort : votre thermostat se base sur la température ambiante de la pièce où il est installé, pour réguler votre chauffage de manière à atteindre la température que vous avez choisie selon les heures de la journée.
  • Moins de consommation : vous pouvez programmer votre thermostat (la température moyenne des logements occupés est de 19°C. 16 à 17°C suffisent dans une chambre pour bien dormir source ADEME).

Les différentes fonctions à savoir

  • Programmation personnalisable : à la ½ heure pour chaque jour de la semaine
  • Fonction copie de programme : pour reproduire le programme sur plusieurs jours
  • Fonction dérogation : pour modifier temporairement le mode prévu par le programme
  • Fonction vacances : pour mettre le chauffage en mode Hors-Gel jusqu’à 99 jours avant reprise automatique du programme
  • Etalonnage : personnalisable de la température ambiante

3 températures réglables, de 5 à 30°C :

  • Température Confort : température présence
  • Température Economie : température abaissement de nuit ou d’absence journalière
  • Température Hors-Gel : température d’absence de plusieurs jours

a

  • Thermostat filaire : le thermostat programmable filaire est relié à une chaudière ou à une pompe à chaleur. Cette technologie est recommandée dans le cadre du remplacement d’ancien thermostat ou dans des logements neufs.
  • Thermostat sans fil Radio : le thermostat programmable est sans fil. Il n’y a donc pas de fil électrique à faire passer depuis la chaudière jusqu’au thermostat. Cette technologie radio est particulièrement recommandée dans le cadre de la rénovation, lorsqu’il n’y a pas de thermostat en ambiance, ou si celui-ci est mal placé (par exemple suite à une extension dans votre maison). Ce type d’installation se réalise sans travaux et donc sans aucune dégradation de la décoration d’une pièce.

DESHUMIDIFICATEURS

Principe de fonctionnement : le déshumidificateur permet de maîtriser le taux d’humidité dans l’air et empêche celui-ci d’atteindre des niveaux trop élevés pour la santé et le confort des personnes qui résident dans un logement.
Il y a 3 données importantes à prendre en compte pour choisir un déshumidificateur d’air :

  • Le volume d’air à traiter
  • La température du local
  • Le taux d’hygrométrie constaté et souhaité (le taux d’humidité relative de l’air) : il exprime la quantité d’eau contenue dans l’air à une température donnée par rapport à la quantité maximale que l’air peut contenir à la même température.

 

Comment choisir votre chauffage ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.