Votre choix de perceuse dépend principalement de votre utilisation : du petit bricolage de type « do-it-yourself » jusqu’aux travaux de maçonnerie et chantiers. Commencez par déterminer vos attentes et fréquence d’utilisation. Ceci déterminera le prix et le type d’outil qu’il vous faut. Si vous avez besoin d’une perceuse-visseuse pour une grande quantité d’ouvrages, pensez à faire l’acquisition d’un modèle avec davantage de fonctions, telle que la fonction « sens inverse » pour les visseuses. Cela vous permettra de faire des économies sur le long-terme. Ces outils électroportatifs vous permettront de réaliser vos ouvrages sans effort, avec plus de rapidité, de facilité et de précision. Voici nos conseils pour vous aider à comparer et choisir la perceuse, visseuse ou perceuse-visseuse qu’il vous faut.

Perforateurs et marteaux-perforateurs

Les perforateurs sont extrêmement puissants et sont dédiés aux chantiers de maçonnerie et travaux de grande envergure. La force d’impact se fait dans toutes les directions. Ils sont conçus pour des petits travaux de démolition, à travers les tuiles, la brique ou encore pour créer des chemins de câble.

Perceuses à percussion

Il s’agit de l’outil idéal pour les applications de perçage les plus variées dans le béton, la maçonnerie, le métal et l’acier. En même temps que le perçage, la percussion effectue une action foudroyante de plus de 10 000 battements à la minute.

L’action de la percussion génère une mouvement multidirectionnel en plus de la rotation du foret. Cela veut dire que vous devez appliquer de la pression sur la machine et que donc plus le matériau percé sera résistant, plus vous devrez y appliquer de la pression. L’action de percussion étant très puissante, assurez-vous de choisir les embouts adaptés.

Perceuses-visseuses

Le 2-en-1 de l’outillage électroportatif, ces outils combinent perçage et vissage pour vos tâches simples. Vous pouvez soit y insérer des forets pour percer des trous dans divers matériaux tels que le métal ou le bois, soit y insérer des embouts de vissages pour visser et dévisser. Equipée d’un couple de serrage modulable, la perceuse-visseuse s’arrêtera automatiquement dès que la vis est rentrée de façon optimale, en évitant qu’elle ne soit trop serrée.

Perceuses

Entièrement dédiées au perçage, les perceuses sont idéales pour percer avec précision. Vous pouvez soit y insérer des forets pour percer des trous dans divers matériaux tels que le verre, la céramique, le bois, la pierre ou le métal.

Visseuses électriques

Les visseuses életriques ont l’avantage d’être très maniables. Elles sont légères, portables et idéales pour tous vos petits travaux de bricolage dans la maison. Ces visseuses sont également dotées de la fonction “sens inverse” pour dévisser.

Quelques conseils et questions à se poser

Cet outil est-il ergonomique ?
Tout outil doit être maniable et confortable, pensez-y comme une extension de la main. Vous devez penser à des choses telles que le poids, la taille, si son design et sa forme sont ergonomiques, ou si la poignée est antidérapante. Il existe en général trois types de poignées distinctes. Le plus classique, la poignée en crosse, est généralement le choix de préférence. La poignée en T offre un meilleur équilibre et moins de tension dans le poignet. Le troisième type, la poignée à angle droit est conçue pour une utilisation dans des espaces plus exigus.

Quels sont les différents niveaux de puissance électrique ?
La puissance de l’appareil se mesure en volts pour les sans-fil et en watts pour les modèles filaires. Le plus élevé sera le voltage ou le wattage, le plus puissant sera l’outil. Ainsi, pour les travaux de grande envergure, il est conseillé de choisir pour un modèle filaire ce qui évite également les risques de surchauffe. Le voltage s’étend en 7,2 et 24 volts et plus ce voltage est élevé, le plus rapidement finirez-vous votre tâche, même si en règle générale, la batterie sera plus lourde. Une plus grosse batterie ne veut pas nécessairement dire que l’appareil continuera de fonctionner durant plus longtemps. Généralement, plus le voltage ou le wattage est élevé, plus le prix de la perceuse le sera aussi.

Quelle est la vitesse de rotation ?
La vitesse mesurée de la perceuse se mesure en tour par minute. C’est un élément important en ce qui concerne la performance globale de l’outil. Afin de convenir à un plus grand nombre de budgets, il n’y aura probablement qu’une vitesse, ce qui ne suffira peut-être pas pour venir à bout des matériaux les plus solides. Une vitesse réglable vous offrira une plus grande flexibilité pour vous permettre de coordonner la vitesse au matériau que vous utilisez. Afin d’être le plus précis, commencez toujours par percer lentement avant d’augmenter petit à petit la vitesse de rotation. Si la perceuse est munie à la fonction d’arrêt rapide, celle-ci s’arrêtera rapidement après que la gâchette de l’outil ait été relâchée, ce qui vous permettra d’obtenir une finition beaucoup plus nette.

Quel est le type et la taille de mandrin ?
Le mandrin est le mécanisme qui permet de tenir l’embout de perçage solidement en place. Il y a trois grands types de mandrins : les mandrins sans-clé, les mandrins à clé, et les SDS. La capacité du mandrin vous donnera la taille la plus grande pour vos embouts de perçage ou autre accessoire pouvant être monté sur la perceuse. Un minimum de 10 millimètres est adéquat pour la plupart des utilisations. Pour les mandrins sans clé, un mandrin de 13 millimètres sera fourni par défaut avec la plupart des perceuses. Cela vous permet en effet de changer l’embout sans avoir à vous munir d’une clé particulière pour le serrer ou le relâcher. Vous pouvez ainsi changer d’embouts rapidement ce qui est idéal si votre chantier se compose de tâches variées. Pour les mandrins à clé, vous devrez utiliser une clé spécifique pour serrer le mandrin de la perceuse. Même si cela peut éventuellement prendre plus de temps à actionner, ceci vous assurera que l’embout a été correctement serré et éviter ainsi tout risque de desserrement. Un mandrin SDS est conçu pour les modèles à plus hautes spécifications pour éviter que l’embout ne se desserre, mais aussi pour amortir la force de martèlement qui s’opère lorsque l’on perce dans des matériaux durs tels que le béton.

Que sont les vitesses d’engrenages et le couple de serrage ?
Les vitesses d’une perceuse fonctionnent comme les vitesses d’une voiture : ils transmettent la puissance du moteur vers le mandrin puis finalement jusqu’à l’embout. Si vous effectuez un travail de perçage simple, une seule vitesse vous suffira. C’est ce qui est le plus souvent fourni par défaut pour les perceuses les plus simples. Si vous pensez utiliser votre perceuse également comme visseuse, il est conseillé d’investir dans un modèle à deux vitesses. Cela vous permettra d’avoir un vissage plus fort à des vitesses réduites tout en vous permettant un serrage moins fort aux vitesses plus grandes. Il est possible d’avoir une troisième vitesse mais celle-ci est généralement réservée aux modèles plus avancés qui sont destinés aux professionnels. En ce qui concerne les réglages du couple de serrage (la bague située sous le mandrin), la plupart des perceuses sont livrées avec cinq niveaux de serrage par défaut, ce qui convient facilement pour une utilisation avec un grand nombre de matériaux. Il existe aussi une vitesse « sens-inverse » ce qui est idéal pour dévisser ou dégager des embouts coincés.

Qu’est-ce que la percussion ?
La fonction percussion fonctionne en créant une action foudroyante de 10 000 battements ou plus à la minute, qui s’opère en même temps que le perçage. Cette fonction est destinée pour les travaux lourds et chantiers de grande envergure sur des matériaux comme le béton et la maçonnerie.

De quels embouts de perçage ai-je besoin ?
Une fois fixé sur la perceuse qui vous convient, il vous faut les embouts correspondants. C’est une bonne idée que de prendre les bons embouts dans la mesure où ceux-ci sous spécialement conçus pour des tâches particulières. Voici les différents types d’embouts :

  • Forets à métal : ces forets sont les plus robustes et peuvent être utilisés pour percer métaux, bois et plastiques.
  • Mèches à bois : ces forets sont utilisés pour percer avec précision dans tous les types de bois.
  • Mèches plates à bois : ces mèches sont utilisées pour percer des trous larges dans tous les types de bois.
  • Tarières : c’est l’embout idéal pour percer des trous larges et profonds dans le bois. Le bout en spirale permet une évacuation rapide des résidus.
  • Forets à maçonnerie : comme son nom le suggère, ces forets servent à percer la maçonnerie, tels que les matériaux comme la brique, la pierre ou le béton.
  • Forets multiusages : ces forets sont utilisés pour percer le bois, la maçonnerie ou le plastique et convient pour une large nombre de matériaux.
  • Forets à verre et céramique : ces forets sont utilisés pour percer le verre, les tuiles, la céramique et les miroirs.
  • Forets SDS : ces forets sont utilisés pour toutes les perceuses SDS et sont conçus pour empêcher que le foret ne se desserre.

Avec ou sans fil ?
La règle générale veut que les outils sans fil soient moins puissants que les outils filaires. Cependant, ils sont plus légers, faciles à manipuler et assez versatiles ce qui en fait le meilleur outil pour les petits travaux de bricolage. Renseignez-vous sur le temps de charge de la batterie (mesurée en heure) pour ne pas vous retrouver sans pouvoir travailler le moment venu. Les modèles filaires vous donneront davantage de puissance et de couple de serrage, ce qui conviendra mieux pour vos chantiers de perçage de plus grande envergure ainsi que pour une utilisation plus fréquente. Vous aurez également plus d’options sur les modèles filaires.

Bien choisir sa perceuse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.